PHYSALIS

Une structure en osier vivant

v                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Un chantier participatif de trois semaines

Suite à la conférence remarquée de l’architecte Marcel Kalberer lors du premier Festival de la Soupe au Jardin,en 2006 et à l’initiative de « Alsace Nature Lièpvrette », l’association « Un Jardin Passionnément » a élaboré un projet de construction en osier vivant (saule) dans le style des réalisations de l’architecte suisse de réputation internationale et de son équipe Sanfte Strukturen. ( www.sanftestrukturen.de )

Cet architecte a notamment réalisé à Rostock, en Allemagne du Nord, une église de 900m². ( http://www.weidendom.de/aktuelles )

Notre projet s’inspire de la forme du physalis ou coqueret du Pérou (famille des solanaceaes) qui évoque la forme d’un lampion. Physalis consiste à reprendre ce profil de lampion par la construction d’une structure végétale vivace.

L’édifice, relativement imposant, (25 mètres de diamètre, 8 mètres dans la partie la plus haute) sera construit côté est du parc, près du potager. La construction aura lieu sous la direction de Marcel Kalberer et de ses deux collaborateurs lors d’un chantier participatif de trois semaines du 2 au 21 avril 2013. La maîtrise d’œuvre sera assurée par la Communauté des Communes.


Pour réaliser cette structure, il a fallu :

-17 jours d'activité, du 2 au 20 avril 2013, ont permis à près de 250 personnes de participer au chantier : des personnes de toutes conditions, de tous les âges, valides ou en difficulté, scolaires, collégiens, lycéens, venus d'Alsace, de Bourgogne, de Normandie, de Suisse , d'Autriche, d'Allemagne ...

- ensemble elles totalisent plus de 680 journées de travail

- 750 repas ont été offerts ( les menus étaient délicieux et la table est rapidement devenue un des temps forts quotidien !)

- 130 nuitées ont été organisées

- L'ambiance a été excellente, conviviale, chaleureuse: comme prévu l'aventure a été des plus belles. Merci à tous !!!


 
 

 

 

Les moments festifs lors du chantier :

  • Samedi 6 avril :

- 13h45 : accueil avec la Chorale du Lycée de Ste Marie aux Mines

- 14h15: intervention des invités

- 15h : "Prendre racine en Val d'Argent" : plantation de saules provenant des villes jumelées par les comités de jumelage du Val d'Argent accompagnement musical par "les Romliestoss"

- 16h "La Fanfare de Poche"

- vin d'honneur et salon de thé

  • Samedi 13 avril :

- à partir de 14h : animations festives spontanées

_ salon de thé/soupes/saucisses chaudes

  • Samedi 20 avril, "Fête de Clôture":

- de 14h à 18h : spectacles et animations musicales par l'association Hêtre

- "L'école Buissonnière", jeux à l'ancienne par la compagnie Bâtisseurs d'Instants et la Ludothèque

- de 18h à 20h30, restauration chaude ( Patrimoine Paysan de Montagne, association Hêtre, Un Jardin Passionnément )

- 20h30 : Soirée spectacle "pour rire": sketchs et humour par l'association "En Coulisse" avec Francis Lier et sa troupe

Si vous essayez d'écrire pour une audience large et générale, votre histoire sonnera fausse et fade. Personne ne sera intéressé. Ecrivez-la pour une personne. Si elle est authentique pour une personne, elle le sera pour les autres. 


Notre projet a vocation multiple : environnementale, touristique, artistique et culturelle, pédagogique et sociale.

  • la dimension environnementale:

Le chantier sera par définition respectueux de l’environnement : plantation à la force des bras, pas de déchets, intégration d’éléments naturels, par la suite évolution de l’aspect du lieu au fil des saisons… Il pourra ainsi intéresser de nombreuses personnes ou associations sensibles aux questions environnementales.

Ce projet entre parfaitement dans le cadre des pistes d’action du PNRBV et du Conseil Général concernant l’environnement et le développement durable.

  • la dimension touristique :

Physalis sera la première structure vivante en saule de taille en France.Le chantier en soi sera d'emblée un objet de communication par sa durée et son originalité. L’édifice terminé sera un atout particulièrement intéressant pour le tourisme dans le Val d’Argent et pourra contribuer à terme au classement du parc de la Villa Burrus parmi les jardins remarquables.

  • la dimension culturelle et artistique :

La structure est une oeuvre d'art en soi. Mais elle pourra être utilisée comme théâtre de plein air durant la belle saison et servir de cadre original à des manifestations culturelles : expositions, interventions scolaires, spectacles, manifestations de diverses associations de la vallée, etc.

Ce lieu original pourra également être un excellent relais promotionnel pour des formes de créations diverses à partir d’éléments naturels (artisanat, art).

  • la dimension sociale et pédagogique

Le chantier fera appel durant les trois semaines à de nombreux bénévoles de tous âges et de tous groupes sociaux : actifs, retraités, association d’insertion, personnes handicapées (IMP, CAT), personnes à la recherche d’un emploi, centre socioculturel, scolaires.

Les différents établissements scolaires (les enfants sont paraît-il enchantés et performants pour creuser les trous de plantation !) , classes d’art plastique, SDV et bûcherons pourraient être intégrés au déroulement du chantier et aux fêtes qui auront lieu à un moment ou à un autre du chantier. Certaines classes de Strasbourg et l’école des bucherons de Ste Marie ont déjà exprimé leur intérêt pour une participation de ce type.

  • le projet est pluri associatif :

Porté par les associations « Un Jardin Passionnément » et « Alsace Nature Lièpvrette », les organisateurs font également appel aux nombreuses autres associations de la vallée et d'ailleurs, aux comités de jumelages de nos villages, mais bien entendu à tous les particuliers intéressés, en espérant pouvoir ainsi fédérer les énergies et créer une belle dynamique autour de ce projet, à l’instar des autres chantiers présentés par Marcel Kalberer.

Ce chantier original sera sans aucun doute l’occasion de vivre une belle aventure humaine.

En vous espérant nombreux à vous enthousiasmer pour cette aventure hors du commun !

Déroulement du chantier

Les premiers jours :

  • tracer le plan de physalis au sol

  • commencer à creuser les trous de plantations (une centaine) pour les fagots de saules

  • trier et préparer les branches de saules livrées par la SAVA (40 m3 de branches jusqu’à 5cm de diamètre, environs 2000 verges de saules)

  • confectionner et lier les fagots de branches de 15 à 20 cm de diamètre et de plus de 5m de long pour les plus grands fagots.

Ensuite :

  • planter les fagots préparés pour construire le dôme central et les deux galeries latérales

  • décaisser l'intérieur de la structure, sous les galeries et sous la scène ( 200m2 )

  • mettre en place le géotextile et le gravier rose du Val de Villé sous les galeries

  • monter la scène, fabriquer un escalier pour y accéder.

Enfin, aménager les alentours :

  • préparer les sentiers d’accès à la structure

  • rangement du chantier et mise en ordre.